L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) demande au gouvernement fédéral d’utiliser son budget 2013 pour continuer à profiter de l’essor actuel en matière d’innovation et de transformation qu’on constate dans le secteur forestier, créateur d’emplois. Il s’agirait notamment de renflouer le populaire programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITIF).

Le programme original, doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars, a reçu 107 demandes représentant cinq fois les fonds disponibles, ce qui démontre l’intérêt certain du secteur forestier canadien pour le développement et la commercialisation de technologies innovatrices dans les domaines de la bioénergie, des produits biochimiques et des nouveaux produits de bois massif. Environ le tiers des propositions concernait des premières mondiales. En investissant 300 millions de dollars au cours des trois prochaines années dans le programme ITIF, le gouvernement continuera à appuyer l’ambitieux programme Vision2020 du secteur forestier canadien.
 
« Nous savons que le gouvernement doit composer avec un contexte de compressions budgétaires », a indiqué le président et chef de la direction de l’APFC, David Lindsay. « Toutefois, en renouvelant son appui à la transformation de l’industrie, il maximisera le rendement des investissements importants qu’il a déjà réalisés dans cette transformation, aidera le secteur à demeurer à l’avant-garde au chapitre des produits innovateurs à l’échelle mondiale et mobilisera le potentiel des vastes ressources forestières canadiennes. »

L’APFC demande aussi au gouvernement d’accentuer l’innovation, la productivité et la compétitivité par les mesures suivantes :

• Utiliser le pouvoir d’achat de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada pour stimuler la demande pour les produits forestiers existants et nouveaux – des matériaux de construction aux biocarburants et aux produits pharmaceutiques, tous des produits qui découlent du processus de développement par l’innovation.

  • Prendre des mesures pour accroître le nombre de gens de métier qualifiés, en particulier par une réforme de l’immigration et par des mesures pour encourager les Autochtones et les femmes à occuper des métiers non traditionnels, afin d’aider le secteur forestier à atteindre son objectif d’embauche de 60 000 nouveaux employés d’ici 2020.
  • Prolonger de façon permanente les dispositions relatives à la déduction pour amortissement accéléré pour l’équipement de fabrication afin de contribuer à attirer des capitaux et à favoriser les « premières » en matière d’applications commerciales de la technologie.
  • Élargir l’accès au programme d’encouragement fiscal Recherche scientifique et développement expérimental.
  • Continuer à financer suffisamment les organismes canadiens de recherche comme FPInnovations.
  • Prendre des mesures pour régler le problème du système ferroviaire monopolistique qui donne lieu à des tarifs élevés et à un mauvais service et qui nuit à la compétitivité et à la capacité de l’industrie à desservir les marchés émergents.

« Nous sommes très heureux de la façon dont le gouvernement a aidé les entreprises forestières canadiennes à développer une industrie dynamique et tournée vers l’avenir, qui crée des emplois et soutient des collectivités rurales », a ajouté M. Lindsay. « Nous avons besoin d’un appui judicieux et stratégique continu pour atteindre les ambitieux objectifs de notre programme Vision2020 et devenir un chef de file mondial des produits innovateurs sur les marchés internationaux. »

-30-


L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires atteint 57 milliards de dollars par année et qui représente 2 % du PIB du Canada, est l’un des plus gros employeurs du pays, a des activités dans des centaines de collectivités et procure 230 000 emplois directs d’un océan à l’autre.


Pour plus de renseignements, visitez :  https://www.fpac.ca/Budget2013FR/

Contact :
Susan Murray
Directrice générale, Relations publiques
Association des produits forestiers du Canada
smurray@fpac.ca  613-563-1441, poste 313
Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC