L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) se réjouit de la décision du gouvernement de légiférer pour mettre un terme à la grève des chefs de train et des employés des centres de triage du CP. L’industrie encourage tous les députés à appuyer cette loi pour éviter de perturber davantage l’économie.

« L’industrie des produits forestiers est l’un des plus grands utilisateurs de services de transport ferroviaire de marchandises, expédiant chaque année des millions de tonnes de produits finis », a indiqué Catherine Cobden, présidente et chef de la direction de l’APFC. « Le transport par rail est particulièrement important pour une économie qui dépend des exportations comme le Canada, où une livraison rapide et économique des produits vers les marchés est essentielle à la compétitivité globale du pays. »

 « Plus de 80 pour cent des usines de nos membres sont « captives » d’un seul fournisseur de services ferroviaires et cette grève souligne le fait qu’une concurrence accrue dans le transport par rail au Canada permettrait d’offrir des choix aux entreprises canadiennes qui veulent livrer leurs produits plus efficacement », selon Mme Cobden. « Nous estimons que les pertes quotidiennes subies par le secteur forestier en raison de la grève du CP s’élèvent à 22 millions de dollars, mais nous sommes également préoccupés par l’impact que des fermetures d’usines auront sur nos employés et leurs collectivités. »

 « Un conflit prolongé aurait des conséquences désastreuses pour l’économie canadienne et pour la réputation de notre pays en tant que fournisseur fiable; c’est pourquoi nous appuyons les mesures du gouvernement », a-t-elle ajouté.

– 30 –
 

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires atteint 57 milliards de dollars par année et qui représente 2 % du PIB du Canada, est l’un des plus gros employeurs du pays, a des activités dans des centaines de collectivités et procure 230 000 emplois directs d’un océan à l’autre.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

Isabelle Des Chênes
Vice-présidente, Relations avec les marchés et communications

Association des produits forestiers du Canada
ideschenes@fpac.ca 613-563-1441, poste 324
Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC