Plus tôt aujourd’hui, l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) a fait une présentation au Comité permanent des ressources naturelles de la Chambre des communes, mentionnant comment le gouvernement pourrait collaborer avec les travailleurs du secteur forestier et les collectivités pour favoriser la relance économique et contribuer à une économie plus faible en carbone pour l’avenir.

Les remarques de l’APFC comportaient plusieurs solutions pour stimuler l’économie, notamment plus de 140 projets prêts à débuter, d’une valeur de plus de 1,5 milliard de dollars, qui peuvent réduire l’empreinte carbone du Canada, accentuer sa compétitivité dans le monde et maintenir et créer des emplois en foresterie au pays.

L’APFC a également fait part de plusieurs idées pour préserver une forêt aménagée durable pour les travailleurs, entrepreneurs et collectivités ainsi que pour améliorer les possibilités d’accès aux marchés pour les produits et bioproduits à base de bois canadien, auprès de clients au pays et à l’étranger. Pour lire l’allocution, cliquez ici.

Voici une déclaration du président et chef de la direction de l’APFC, Derek Nighbor :

« L’aménagement forestier durable et les avantages sur le plan du carbone qu’il apporte sont au cœur de la proposition de valeur de la foresterie canadienne. Nous aménageons avec soin nos forêts pour réduire le risque d’émissions de carbone découlant des épidémies de ravageurs et des incendies, pour favoriser la régénération par de nouvelles forêts et pour les garder en forêts pour toujours. Nous emprisonnons aussi le carbone dans des produits du bois pérennes pour éviter qu’il se retrouve dans l’atmosphère. Nous sommes dans une position unique pour favoriser ces avantages pour l’environnement et la sécurité des collectivités tout en créant des débouchés économiques pour les travailleurs, les entreprises et communautés autochtones et quelque 600 villes et villages forestiers dans tout le pays. Nous espérons travailler avec le gouvernement fédéral pour être un partenaire clé de la reprise économique, en particulier pour les familles des régions nordiques et rurales. »

 

-30-

 

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires annuel atteint 73,6 milliards de dollars et qui représente 12 % du PIB manufacturier du Canada, a des activités dans plus de 600 collectivités. Elle procure 230 000 emplois directs et plus de 600 000 emplois indirects d’un océan à l’autre, ce qui en fait l’un des principaux employeurs au pays.

 

Pour plus d’information:

Kerry Patterson-Baker
Vice-présidente, Communications
c : kpatterson-baker@fpac.ca
t : 613-563-1441, poste 314
Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC