Le ministre canadien des Ressources naturelles, l’honorable Seamus O’Regan, a dévoilé le plan du gouvernement fédéral pour le lancement, en 2021, de son programme de plantation de deux milliards d’arbres. L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) se réjouit de cette approche réfléchie et inclusive qui contribuera au virage du Canada vers la carboneutralité d’ici 2050.

Le secteur forestier canadien plante environ 600 millions de semis chaque année afin de renouveler les forêts canadiennes, d’accentuer leur résilience et de les maintenir à perpétuité. L’APFC appuie l’objectif de deux milliards d’arbres du gouvernement, au-delà des engagements annuels de l’industrie, et voie des possibilités pour la plantation de ces arbres à la fois dans des zones urbaines et dans les forêts du nord du pays, qui ont été durement touchées par les ravageurs et le feu ces dernières années.

À l’APFC, on est heureux de constater que le gouvernement reconnaît les forêts aménagées de façon durable, l’utilisation de produits du bois qui stockent le carbone et les mesures efficaces de conservation comme des solutions naturelles essentielles qui nous aideront à atteindre nos objectifs collectifs de résilience des forêts et de réduction des émissions de carbone.

« Chaque année, le secteur forestier canadien supervise des activités de reboisement parmi les plus importantes au monde. Nous avons, au Canada, un réseau éprouvé de partenaires et un savoir-faire de haut niveau pour réussir des travaux de plantation à grande échelle », a déclaré Derek Nighbor, président et chef de la direction de l’APFC.

« Le gouvernement a reconnu qu’un programme national de plantation est complexe et nécessitera une préparation et une expertise particulières, ainsi que le soutien de nombreux partenaires. Le secteur forestier canadien, ses pépinières et ses partenaires de reboisement partout au pays sont prêts à participer à la concrétisation des avantages environnementaux, économiques et sociaux considérables que promet le programme des deux milliards d’arbres. »

 

-30-

 

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires annuel atteint 73,6 milliards de dollars et qui représente 12 % du PIB manufacturier du Canada, a des activités dans plus de 600 collectivités. Elle procure 230 000 emplois directs et plus de 600 000 emplois indirects d’un océan à l’autre, ce qui en fait l’un des principaux employeurs au pays.

 

Pour plus d’information :
Kerry Patterson-Baker
Vice-présidente, Communications
c : kpatterson-baker@fpac.ca
t : 613-563-144,1 poste 314
Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC