L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) et le gouvernement fédéral sont fiers d’annoncer le lancement d’un nouvel outil en ligne, premier du genre, pour aider à jumeler les emplois vacants dans l’industrie canadienne des produits forestiers aux chercheurs d’emploi et présenter des renseignements détaillés sur le marché du travail dans le secteur.

Le nouvel outil de jumelage de La main-d’œuvre la plus verte offrira à ceux qui cherchent un emploi un guichet unique pour accéder aux postes vacants dans le secteur des produits forestiers du Canada et leur permettra d’afficher leur CV et de chercher des emplois partout au pays.

Pour les employeurs, l’outil de jumelage représente un accès rapide et efficace à un bassin national de talents. Tous les employeurs de l’industrie canadienne des produits forestiers peuvent y afficher des postes, l’utiliser pour trouver des candidats et accéder à des données et tendances pour orienter leurs stratégies en matière de ressources humaines.

Le nouvel outil devrait aussi stimuler l’emploi en réunissant employeurs et chercheurs d’emploi plus rapidement, ce qui réduira le délai entre le moment où un employeur décide d’embaucher et le moment où le poste est réellement pourvu.

Dans les renseignements sur le marché du travail (RMT) en ligne, on pourra chercher de l’information à l’échelle nationale, provinciale et régionale ainsi que par type d’emploi. Les RMT aideront les employeurs à prendre de bonnes décisions en matière commerciale et de ressources humaines, faciliteront le travail des associations industrielles et des établissements postsecondaires quant aux problèmes liés aux compétences et contribueront à réduire la probabilité de nouvelles pénuries de main-d’œuvre dans l’industrie.

Ce nouveau service, financé par une contribution de 1,1 million de dollars du gouvernement fédéral, est gratuit pour les employeurs comme pour les chercheurs d’emploi.

« Les entreprises de produits forestiers vont embaucher des milliers de recrues dans les prochaines années et cet outil sera réellement utile pour accélérer ces jumelages », a expliqué Derek Nighbor, chef de la direction de l’Association des produits forestiers du Canada. « Lorsqu’on considère la vaste gamme de compétences dont nous aurons besoin et les possibilités que présente le secteur en croissance, je pense que cet outil sera très populaire auprès des chercheurs d’emploi et des entreprises. »

Le secteur des produits forestiers a besoin d’une variété de compétences et de types d’expérience en foresterie, en ingénierie, en sciences de l’environnement, en ressources humaines, en administration, dans les métiers spécialisés et les opérations manufacturières.

« Je suis emballée par ce nouvel outil de jumelage et par ce qu’il signifie pour nos entreprises de produits forestiers ainsi que pour les Canadiens qui se cherchent de bons emplois », a déclaré la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, MaryAnn Mihychuk. « Je me réjouis de travailler avec l’APFC et le secteur des produits forestiers pour tirer le maximum de cet important outil dans les mois et les années à venir. »

De hauts dirigeants de grandes entreprises forestières canadiennes ont indiqué que l’outil serait positif à la fois pour les employeurs et pour les employés potentiels.

« L’outil va réellement nous aider à trouver les bonnes personnes et les bonnes compétences, pour que nous continuions à innover et à prospérer dans les années à venir », selon Fred Dzida, président de Weyerhaeuser Company Ltd.

Pour Brad Thorlakson, chef de la direction de Tolko Industries Ltd., le nouvel outil aidera son entreprise dans ses activités de recrutement.  « C’est tout simplement une excellente occasion pour tout le secteur, pour faire connaître notre industrie aux Canadiens qui cherchent du travail. »

-30-

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires atteint 65 milliards de dollars par année, représente 2 % du PIB du Canada et est l’un des plus gros employeurs du pays, avec 230 000 emplois directs d’un océan à l’autre et des activités dans des centaines de collectivités.

Pour plus d’information :

Simon Tuck

Directeur principal, Relations publiques

Association des produits forestiers du Canada

stuck@fpac.ca 613-563-1441, poste 314

Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC