Le 3 novembre 2017 – OTTAWA: L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) est déçue de l’annonce par le département du commerce des États-Unis des tarifs définitifs sur le bois d’œuvre résineux canadien. Ce sont des droits injustifiés que les États-Unis imposent à notre industrie et il en résultera que les Américains paient plus pour construire et rénover leurs maisons. L’APFC continuera de travailler aux côtés du gouvernement fédéral, des gouvernements provinciaux et de nos partenaires provinciaux des associations de produits forestiers pour s’assurer que le secteur des produits forestiers du Canada demeure concurrentiel et innovateur face à ces mesures protectionnistes.

« Nous apprécions le fait que le gouvernement fédéral s’est engagé à continuer de soutenir notre secteur et nos travailleurs contre ces tarifs qui sont complètement dénués de fondement », a déclaré Derek Nighbor, chef de la direction de l’Association des produits forestiers du Canada.

-30-

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires annuel atteint 67 milliards de dollars et qui représente 2 % du PIB du Canada, a des activités dans plus de 600 collectivités et procure 230 000 emplois directs d’un océan à l’autre.

Pour plus d’informations, contactez:

Richard Walker
Directeur principal, Communications et affaires publiques
Association des produits forestiers du Canada
rwalker@fpac.ca  613-563-1441, poste 314
Suivez-nous sur Twitter: @FPAC_APFC