L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) exprime aujourd’hui son soutien à l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, qui s’applique de façon provisoire à compter d’aujourd’hui. Cette entente entraîne l’élimination immédiate de quotas et de tarifs allant jusqu’à 10 % sur les exportations canadiennes de panneaux à base de bois et d’autres produits du bois vers l’Union européenne.

« Nous saluons l’application provisoire de l’accord, comme début d’une libéralisation du commerce entre les deux partenaires », explique le chef de la direction de l’APFC, Derek Nighbor. « La prospérité de l’industrie des produits forestiers se fonde sur de solides exportations, que l’AECG contribuera à favoriser. »

L’an dernier, le secteur forestier canadien a exporté pour plus d’un milliard de dollars de bois, de pâte et de papier vers les États membres de l’UE. Ce montant représente 3 % du total des exportations de produits forestiers canadiens, ce qui fait de l’Europe le 4e marché international en importance pour le secteur. Le plus grand importateur de produits forestiers canadiens en Europe est le Royaume-Uni, suivi de l’Allemagne, de l’Italie, des Pays-Bas et de la Belgique.

L’APFC voit d’un bon œil les avantages d’une entente commerciale novatrice avec l’Union européenne, y compris du dialogue bilatéral sur les produits forestiers qui aidera à prévenir les barrières non tarifaires. Ce dialogue aura lieu au cours de la première année d’application de l’AECG et ensuite à la demande de l’une ou l’autre des parties ou du Comité mixte de l’AECG.

« Le secteur met tout en œuvre pour diversifier ses marchés au-delà des États-Unis et nous encourageons le gouvernement à poursuivre ses efforts dans le but d’accentuer la libéralisation des échanges commerciaux. Notre industrie montre une croissance et des exportations régulières pour ce qui est de nos partenaires de l’Atlantique et nous serons heureux de renforcer ces relations par le biais de l’AECG », affirme M. Nighbor.

L’APFC presse les gouvernements d’accélérer la pleine mise en œuvre de cet accord historique.

-30-

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires annuel atteint 67 milliards de dollars et qui représente 2 % du PIB du Canada, a des activités dans plus de 600 collectivités et procure 230 000 emplois directs d’un océan à l’autre.

Pour plus d’information :

Richard Walker  Directeur principal,
Communications et affaires publiques
Association des produits forestiers du Canada
rwalker@fpac.ca 613-563-1441, poste 314
Suivez-nous sur Twitter@FPAC_APFC