L’association des produits forestiers du Canada (APFC) a lancé un nouveau site Web, realitecaribou.ca, pour partager avec les Canadiens des faits relatifs au caribou et exhorter le gouvernement fédéral à mettre au point des plans d’aide au caribou qui prennent en compte les nombreux facteurs complexes ayant une incidence sur les populations de caribous à l’échelle du pays. L’APFC veut aussi s’assurer que les plans d’aide du gouvernement ne mettent pas inutilement en péril des emplois dans les régions rurales et nordiques.

« Nous nous entendons tous pour dire que nous voulons que les populations de caribou soient encore là pour les générations à venir. Nous exhortons le gouvernement fédéral à veiller à prendre les bonnes actions pour le caribou et pour les travailleurs forestiers des collectivités de partout au Canada en mettant sur pied des plans d’aide au caribou qui soient fondés sur des données scientifiques fiables. Cela nous permettra de parvenir à une solution équilibrée et durable pour tous », a déclaré Derek Nighbor, chef de la direction de l’APFC. « Nous croyons que si le processus actuel n’est pas effectué de façon appropriée, il mettra en péril des milliers d’emplois dans les régions rurales et nordiques du Canada ainsi que le bien-être de centaines de collectivités, sans pour autant atteindre les importants objectifs de rétablissement du caribou auxquels nous voulons tous parvenir. Il est important que les décisions relatives à l’utilisation des terres soient fondées sur les plus récentes recherches et des données scientifiques fiables et nous voulons nous assurer que tous les Canadiens, y compris les députés, aient accès aux faits relatifs au caribou », a ajouté M. Nighbor.

Lancé aujourd’hui, realitecaribou.ca présente des faits fondés sur les dernières recherches. Il inclut notamment des renseignements sur la façon dont le réchauffement de notre climat est en train de changer l’état des forêts, ce qui entraîne des changements dans les habitudes alimentaires du caribou et dans les relations prédateur-proie de ces régions. En plus des incendies et des perturbations causées par les humains, il est important que le gouvernement prenne en compte tous les autres facteurs lors de l’élaboration de ses plans d’aide. De la Colombie-Britannique à Terre-Neuve et Labrador, le Canada est un pays diversifié présentant d’importantes différences régionales dans ses écosystèmes forestiers. Il est essentiel que le gouvernement fédéral intègre ces différences régionales uniques dans ses plans d’aide au caribou

realitecaribou.ca offre aux Canadiens un lien direct qui leur permet d’écrire rapidement et facilement une lettre à leur député pour l’encourager à mettre au point des plans d’aide au caribou qui soient fondés sur des données scientifiques fiables et à s’engager à étudier les effets socio-économiques sur les collectivités rurales et nordiques avant de prendre une décision finale. Le site fait partie d’une plus vaste campagne visant à encourager le gouvernement fédéral à s’assurer qu’il adopte la bonne approche pour venir en aide aux populations de caribous.

« Nous croyons en une approche collaborative pour venir en aide aux populations de caribous et nous demandons aux Canadiens d’envoyer un message clair à Ottawa : mettons au point des plans d’aide au caribou qui permettront de trouver un juste équilibre entre les importants objectifs environnementaux et économiques », nous confie M. Nighbor. « Il est essentiel que le gouvernement fédéral prenne le temps de bien faire les choses dès le départ. L’avenir du caribou et des quelques 1 million de travailleurs qui œuvrent dans l’industrie forestière dans nos collectivités forestières rurales et nordiques en dépend. »

-30-

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires annuel atteint 67 milliards de dollars et qui représente 2 % du PIB du Canada, a des activités dans des centaines de collectivités et procure 230 000 emplois directs d’un océan à l’autre.

Pour obtenir plus d’informations, veuillez communiquer avec :

Richard Walker
Directeur principal, communications et affaires publiques
rwalker@fpac.ca
613 563-1441, poste 314
Suivre l’APFC sur Twitter: @FPAC_APFC