L'Association des produits forestiers du Canada

Produits innovateurs

HORS DES SENTIERS BATTUS

Il existe des limites quant aux produits pouvant potentiellement être tirés de la fibre de bois. Toutefois, de nombreuses possibilités étonnantes existent, certaines étant déjà en production alors que d’autres en sont à l’étape de développement.

INDUSTRIE DES COSMÉTIQUES

À l’échelle nanométrique, les propriétés iridescentes de la fibre de bois offrent de grandes possibilités pour des produits tels que les fards à lèvres et vernis à ongle. La cellulose de bois permet également d’obtenir des crèmes de beauté plus douces et plus riches. Les sucres dérivés du bois peuvent être utilisés dans une multitude de produits cosmétiques.

IMPRESSION 3D

La fibre de bois a le potentiel pour jouer un rôle majeur dans la plus grande révolution manufacturière de ce siècle en fournissant pour les imprimantes 3D un substrat à base de lignine, bioproduit abordable et renouvelable produit par les usines de pâte.

INDUSTRIE DE L’ÉNERGIE

De nombreuses entreprises forestières ont atteint l’autosuffisance énergétique, éliminant ainsi le recours aux combustibles fossiles, par l’utilisation de résidus ou de produits dérivés de la pâte comme l’écorce, la planure et la sciure de bois pour produire de l’énergie plus verte. De nombreuses usines vendent même leur surplus énergétique. Le secteur canadien produit maintenant suffisamment d’énergie verte pour alimenter tous les foyers de la région métropolitaine de Calgary.

INDUSTRIE DES PRODUITS CHIMIQUES VERTS

Le biométhanol dérivé des usines traditionnelles de pâtes peut être utilisé dans la production de liquide lave-glace, de plastiques, de colles et de produits textiles ou encore être mélangé à l’essence pour alimenter les automobiles. Il ne s’agit que d’un exemple d’une variété quasi infinie de possibilités pour les bioproduits chimiques dérivés du bois.

AUTRES INDUSTRIES PLUS VERTES

Des produits chimiques à base de bois peuvent être mis au point afin d’appuyer les secteurs pétrolier et minier dans l’élimination des bassins de décantation et des sites d’enfouissement. La cellulose nanocristalline, par exemple, peut être ajoutée aux fluides de forage afin de minimiser les pertes dans les pores de formations géologiques, ce qui pourrait représenter un potentiel commercial de grande envergure.

COMPOSITES D’AVANT-GARDE

Les produits de cellulose peuvent être utilisés comme substitut à
la fibre de verre dans les produits de plastique renforcé, par exemple les montures de lunette. La recherche se poursuit afin d’élaborer des fibres de carbone à base de lignine qui pourraient être utilisées dans
la conception d’équipement sportif de haut niveau comme les vélos,
les bâtons de golf et les raquettes de tennis. Les flux de sucre générés par le bois peuvent être utilisés dans une gamme de plastiques biologies, par exemple dans des applications médicales comme les implants osseux.

L’ASSOCIATION DES PRODUITS FORESTIERS DU CANADA (APFC) ET SES SOCIÉTÉS MEMBRES ONT LANCÉ LE PROGRAMME VISION2020, QUI S’ADRESSE À L’INDUSTRIE.

D’ici la fin de la décennie, trois objectifs sont visés :

  • Générer 20 milliards $ de plus en activité économique par l’entremise de nouveaux produits et marchés;
  • Accroître la préservation de l’environnement de 35 % supplémentaires; et
  • Rafraîchir la main d’œuvre par l’ajout de 60 000 nouveaux travailleurs.

innovation-tree