L'Association des produits forestiers du Canada

Recherche de valeur

La recherche de valeur

Le projet Voies : la Voie biotechnologique et la Voie de la recherche de valeur en construction

Le programme « Voies » de l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) comprend deux importantes initiatives de transformation : la Voie biotechnologique et la Voie de la recherche de valeur en construction. Ces initiatives ont été menées par l’APFC, en collaboration avec FPInnovations, le Service canadien des forêts et d’innombrables experts en matière économique et scientifique.

La première initiative, la Voie biotechnologique, a été entreprise en deux phases de 2009 à 2011 et constitue un examen complet des possibilités associées à la production d’une vaste gamme de bioproduits à partir de la fibre de bois.

La seconde initiative, la Recherche de valeur en construction, a été lancée en 2012. Elle définit les principales possibilités de croissance pour l’industrie des produits forestiers dans le secteur de la construction aujourd’hui et au cours des 10 prochaines années. On jette aussi un regard sur ce que l’avenir pourrait réserver au domaine de la construction dans 20, 30 et 40 ans. L’industrie canadienne des produits forestiers se prépare un brillant avenir si elle adopte l’idée de diversifier et de transformer ses produits. La diversification des produits et des marchés et la transformation des modèles opérationnels aideront l’industrie à accaparer une plus grande part du marché de la construction.

Lire de communiqué de presse →
 
Être à la hauteur des promesses de Vision 2020

L’industrie canadienne des produits forestiers a surmonté d’énormes difficultés depuis dix ans. Pour passer du stade de la survie à la prospérité, elle doit intégrer le message suivant : ce sont l’innovation et la concurrence qui définiront dorénavant le marché. Le secteur de la construction, dont la valeur à l’échelle mondiale s’élève à 8 trillions de dollars, constitue une occasion incroyable, pour l’industrie des produits forestiers, de se transformer pour continuer à servir de pilier à l’économie canadienne.

Déjà, la valeur annuelle de l’industrie canadienne des produits forestiers représente 57 milliards de dollars dans l’économie du pays. En réalisant le programme Vision 2020, on pourrait générer 20 milliards de dollars de plus en activité économique grâce à l’innovation et au développement des marchés.

Pour tirer pleinement parti des tendances qui façonnent l’industrie de la construction, les entreprises de produits forestiers doivent transformer leurs modèles opérationnels. Les nouvelles technologies, les nouveaux produits et les nouveaux procédés sont importants, mais ne sont pas en eux-mêmes suffisants pour exploiter totalement les possibilités qui apparaissent sur le marché mondial de la construction.
L’industrie canadienne des produits forestiers peut choisir entre trois avenues fondamentales pour accaparer des parts de marché dans le secteur de la construction. Les entreprises peuvent choisir d’offrir des produits de base, de nouveaux matériaux innovateurs ou encore des solutions intégrées. Chaque avenue représente une rupture par.

La Voie biotechnologique

Phase I: Transformer l’industrie canadienne des produits forestiers : Sommaire des résultats du Projet de la voie biotechnologique

Le Projet de la voie biotechnologique est un examen complet des possibilités associées à la production d’une vaste gamme de bioproduits à partir de la fibre de bois. Dans le cadre de la première phase de l’étude, dont les résultats ont été rendus publics en février 2010, on a examiné les avantages économiques, sociaux et environnementaux associés à l’intégration de ces nouvelles biotechnologies à l’industrie des produits forestiers traditionnels. On s’est aussi penché sur la façon dont cette démarche permettrait de créer de l’emploi et de renforcer l’économie canadienne et les collectivités rurales. Le projet a été réalisé par l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) en collaboration avec FPInnovations, Ressources naturelles Canada et d’innombrables experts en matière économique et scientifique.

Pour consulter le document sur la première phase du Projet de la voie biotechnologique, Transformer l’industrie canadienne des produits forestiers : Sommaire des résultats du Projet de la voie biotechnologique, ainsi que les documents connexes, voir la liste ci-dessous.

Lire de communiqué de presse →
 
Phase II: Le nouveau visage de l’industrie forestière canadienne : une biorévolution en devenir

La seconde phase du projet, rendue publique en 2011, a permis d’étudier le potentiel commercial des nouveaux produits (bioénergie, produits biochimiques et biomatériaux) et d’explorer de nouvelles façons de gérer la valeur et d’établir des partenariats dans ce domaine crucial. La taille des marchés potentiels est énorme. Les pays et les entreprises qui disposent d’un cadre stratégique adéquat, qui souhaitent favoriser l’innovation et qui ont la capacité de mettre en application les technologies qui en résultent s’apprêtent à accaparer des parts de marché dans ce secteur et à connaître des taux de croissance bien supérieurs à ceux que peut offrir le secteur forestier traditionnel. C’est la voie à suivre.
Pour consulter le document sur la seconde phase du Projet de la voie biotechnologique, Le nouveau visage de l’industrie forestière canadienne : une biorévolution en devenir, ainsi que les documents connexes, voir la liste ci-dessous.

Lire de communiqué de presse →