L'Association des produits forestiers du Canada

Pilier économique: carte

YT NU BC AB SK MB ON QC NB PE NL NT NS

Plus de 650 collectivités canadiennes dépendent de la foresterie. La moitié d’entre elles en dépendent pour plus de 50 % du revenu des ménages. Et quelque 160 localités dépendent uniquement de l’industrie forestière.

Cette carte présente les trois catégories de collectivités qui dépendent le plus de l’industrie ainsi que leur emplacement approximatif.


Pour consulter les données, cliquez sur l’icône de la région.

Faits sélectionnés


Province:

YUKON

Milieu forestier

  • Le Yukon compte 4,7 millions d’hectares de territoire forestier boisé.
  • 7,9 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 79 % est constituée de résineux, 19 % de forêts mixtes et 2 % de feuillus.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (54 %), le pin (32 %) et le peuplier/tremble (11 %).

Industrie forestière

  • Le Yukon a exporté pour 159 000 $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale du territoire était de 146 000 $. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)

TERRITOIRES DU NORD-OUEST

Milieu forestier

  • Les Territoires du Nord-Ouest comptent 27,9 millions d’hectares de territoire forestier boisé.
  • 28 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 53 % est constituée de résineux et 47 % de forêts mixtes.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (83 %), le peuplier/tremble (12 %) et le pin (5 %).

Industrie forestière

  • Les Territoires du Nord-Ouest ont exporté pour 43 426 $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale du territoire était de 43 426 $.

NUNAVUT

Milieu forestier

  • Le Nunavut compte 0,8 million d’hectares de territoire forestier boisé.
  • 815 000 hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 52 % est constituée de résineux et 48 % de forêts mixtes.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (81 %), le peuplier/tremble (13 %) et le bouleau (6 %).

Industrie forestière

  • Le Nunavut a exporté pour 48 666 $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale du territoire était de 48 666 $.

COLOMBIE-BRITANNIQUE

Milieu forestier

  • La Colombie-Britannique compte près de 60 millions d’hectares de forêts. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • Moins de la moitié de cette superficie est considérée comme productive, c’est-à-dire des forêts dont le bois a été ou sera probablement récolté.
  • Les forêts de la Colombie-Britannique sont composées de 82 % de résineux, 13 % de forêts mixtes et 5 % de feuillus.
  • Les principales espèces en volume sont le pin (22 %), l’épinette (21 %) et la pruche (17 %).
  • On y récolte chaque année une fraction de 1 % des forêts.
  • Plus de 25 millions d’hectares sont constitués de vieilles forêts. Environ 15 % de cette superficie est entière protégée.
  • Toutes les forêts publiques récoltées doivent être reboisées à l’aide d’espèces indigènes. Environ 200 millions de semis sont plantés chaque année pour reboiser les parterres de coupe ainsi que les superficies détruites par le feu ou les épidémies d’insectes.
  • En 2013, la province a planté son 7 milliardième semis dans le cadre de ses programmes de reboisement en vigueur depuis les années 1930. (Ministère des Forêts, des Terres et de l’Exploitation des ressources naturelles de la Colombie-Britannique)
  • 51,5 millions d’hectares des forêts de la Colombie-Britannique sont certifiés selon au moins un de trois programmes reconnus à l’échelle internationale. La province est un chef de file de la certification forestière par une tierce partie.
  • Les nombreux écosystèmes de la Colombie-Britannique abritent une grande diversité de flore et de faune – plus que toute autre province.

Industrie forestière

  • Les produits forestiers représentent environ 34 % des exportations de la C.-B. et 72 % du bois d’œuvre résineux canadien. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • Les États-Unis constituent le principal marché d’exportation de la province et les pays asiatiques ont remplacé l’Europe au second rang. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • Le secteur forestier est la base de l’économie de la C.-B.; il emploie plus de 58 000 personnes (Statistique Canada, Enquête sur la population active) et représente 6,5 milliards de $ du PIB (Statistique Canada, CANSIM, tableau 379-0030).
  • L’industrie a versé 2,4 milliards de $ en traitements et salaires en 2011. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • Les produits de bois manufacturés ont généré des revenus de 7,9 milliards de $ en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • La province a exporté pour 11,5 milliards de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier de la C.-B. à la balance commerciale était de 9,9 milliards de $ en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La valeur des nouveaux investissements dans le secteur forestier s’est élevée à 0,8 milliard de $ en 2007.
  • La Colombie-Britannique produit une vaste gamme de produits de bois, allant du bois de construction de dimensions courantes aux produits de spécialité à valeur ajoutée et aux pâtes et papiers.
  • La province fabrique tous les produits nécessaires à la construction de charpentes en bois : bois d’œuvre de dimensions courantes, contreplaqué et panneaux OSB. Elle exporte des produits de structure, comme des fermes préfabriquées, des poutrelles en I, du bois classé par contrainte mécanique et des poutres lamellées-collées. Ces produits servent à la construction d’immeubles commerciaux et résidentiels.
  • Parmi les produits finis, on retrouve des fenêtres, des portes, des moulures, des revêtements de sol, des éléments d’armoires et d’escaliers ainsi que des produits d’extérieur : revêtement de murs et de toits, boiseries extérieures, bois de terrasses et de clôtures et accessoires de jardin.
  • La C.-B. exporte des bâtiments préfabriqués en bois partout dans le monde, des maisons traditionnelles en bois rond fabriquées à la main aux maisons usinées modernes, et la plupart sont exportées en entier avec les meilleurs matériaux de finition.

ALBERTA

Milieu forestier

  • L’Alberta compte 27,7 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 46 % est constituée de résineux, 30 % de feuillus, 17 % de forêts mixtes et 7 % de forêts non classifiées.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (37 %), le peuplier/tremble (35 %) et le pin (24 %).

Industrie forestière

  • L’industrie forestière de l’Alberta employait directement 18 800 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • Elle a versé 956 millions de $ en traitements et salaires en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • Les produits du bois manufacturés ont généré des revenus de 3 milliards de $ en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • La province a exporté pour 2,4 milliards de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale de la province était de 2 milliards de $. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La valeur des nouveaux investissements dans l’industrie forestière s’est élevée à 0,6 milliard de $ en 2007.

SASKATCHEWAN

Milieu forestier

  • La Saskatchewan compte 20 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 47 % est constituée de résineux, 37 % de forêts mixtes et 16 % de feuillus.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont le peuplier/tremble (40 %), l’épinette (35 %) et le pin (19 %).

Industrie forestière

  • L’industrie forestière de la Saskatchewan employait directement 3600 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • Elle a versé 90,5 millions de $ en traitements et salaires en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • Les produits du bois manufacturés ont généré des revenus de 460 millions de $ en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • La province a exporté pour 443 millions de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale de la province était de 370 millions de $. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)

MANITOBA

Milieu forestier

  • Le Manitoba compte 19 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 74 % est constituée de résineux, 15 % de feuillus et 11 % de forêts mixtes.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (38 %), le peuplier/tremble (31 %) et le pin (23 %).

Industrie forestière

  • L’industrie forestière du Manitoba employait directement 5000 people en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • Elle a versé 135,6 millions de $ en traitements et salaires en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • Les produits du bois manufacturés ont généré des revenus de 449 millions de $ en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • La province a exporté pour 365 millions de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • Plus de 2,8 millions de mètres cubes de résineux et 1,3 million de mètres cubes de feuillus sont actuellement alloués par le biais de licences d’aménagement forestier à des entreprises de produits forestiers ou par des quotas à des petites entreprises forestières et à des individus.

ONTARIO

Milieu forestier

  • L’Ontario compte 54 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De la forêt inventoriée, 57 % est constituée de résineux, 26 % de forêts mixtes et 17 % de feuillus.
  • Parmi les 85 milliards d’arbres de l’Ontario, les principales espèces sont l’épinette noire (37 %), le peuplier (21 %) et le pin gris (11 %).
  • 8,5 % des forêts de la province et 12 % de ses forêts aménagées sont situées dans des parcs ou des aires protégées.
  • 16 % de la forêt aménagée d’Ontario est constituée de vieilles forêts; cette proportion est de 20 % dans les parcs et les aires protégées.

Industrie forestière

  • L’industrie forestière de l’Ontario employait directement 55 600 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • Elle a versé 2,8 milliards de $ en traitements et salaires en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • Les produits du bois manufacturés ont généré des revenus de 3,2 milliards de $ en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • L’Ontario a exporté pour 3,7 milliards de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La valeur des nouveaux investissements dans l’industrie forestière s’est élevée à 0,5 milliard de $ en 2007.

QUÉBEC

Forest Environment

Milieu forestier

  • Le Québec compte 73 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 73 % est constituée de résineux, 16 % de forêts mixtes et 11 % de feuillus.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (42 %), le sapin (17 %) et le bouleau (13 %).
  • Le Québec compte 24 % des forêts du Canada et 2 % des forêts du monde. (Banque mondiale, 2011)
  • Plus de 200 espèces d’oiseaux, 60 espèces de mammifères et 100 espèces de poissons trouvent refuge dans les forêts de la province.
  • En moyenne, 1 % de la superficie des forêts commerciales du Québec est récoltée chaque année. Plus de 80 % de cette superficie se régénère naturellement.
  • Environ 150 millions de semis sont mis en terre chaque année dans les forêts publiques et privées pour compléter la régénération des zones récoltées.
  • Moins de 20 % du milieu boréal du Québec est aménagé et pourrait éventuellement être récolté.
  • Plus de 8 millions d’hectares sont protégés, soit une superficie plus grande que la province du Nouveau-Brunswick. L’objectif est de protéger 8 % du territoire du Québec d’ici la fin de 2008.

Industrie forestière

  • L’industrie forestière du Québec employait directement 76 000 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • Elle a versé 2,4 milliards de $ en traitements et salaires en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • Les produits forestiers ont généré des revenus de 16 milliards de $ en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • La province a exporté pour 7,9 milliards de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier du Québec à la balance commerciale était de 6 milliards de $ en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La valeur des nouveaux investissements dans l’industrie forestière de la province s’est élevée à 0,9 milliard de $ en 2007.
  • Les adeptes de la chasse, de la pêche, du tourisme récréatif et de l’écotourisme dépensent environ 3 milliards de $ chaque année au Québec, ce qui représente plus de 32 000 emplois pour une valeur ajoutée de 1,5 million de $.
  • Le gouvernement du Québec a investi environ 315 millions de $ dans les forêts publiques et 77 millions dans les forêts privées en 2007-2008.

NOUVEAU-BRUNSWICK

Milieu forestier

  • Le Nouveau-Brunswick compte 6 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 44 % est constituée de résineux, 31 % de forêts mixtes et 25 % de feuillus.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (32 %), le sapin (20 %) et l’érable (14 %).

Industrie forestière

  • L’industrie forestière du Nouveau-Brunswick employait directement 11 800 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • Elle a versé 234 millions de $ en traitements et salaires en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • Les produits de bois manufacturés ont généré des revenus de 915 millions de $ en 2012. (Statistique Canada, CANSIM, tableaux 301-0006 et 301-0007)
  • La province a exporté pour 1,5 milliard de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale de la province était de 1,3 milliard de $. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)

ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

Forest Environment

Milieu forestier

  • L’Île-du-Prince-Édouard compte 265 000 hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 47 % est constituée de forêts mixtes, 29 % de feuillus et 24 % de résineux.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’érable (29 %), l’épinette (29 %) et le sapin (13 %).

Industrie forestière

  • L’industrie forestière de l’Île-du-Prince-Édouard employait directement 600 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • La province a exporté pour 2,2 millions de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale de la province était de 2,1 millions de $. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)

NOUVELLE-ÉCOSSE

Milieu forestier

  • La Nouvelle-Écosse compte 4,2 millions d’hectares de territoire classifié comme forêts. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 50 % est constituée de résineux, 25 % de forêts mixtes, 11 % de feuillus et 14 % de forêts non classifiées.
  • Les principales espèces d’arbres en volume sont l’épinette (35 %), les feuillus divers (30 %) et le sapin (22 %).

Industrie forestière

  • L’industrie forestière de la Nouvelle-Écosse employait directement 5300 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • La province a exporté pour 636 millions de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale de la province était de 583 millions de $. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

Milieu forestier

  • La province de Terre-Neuve-et-Labrador compte 10,7 millions d’hectares de territoire forestier. (Conseil canadien des ministres des forêts, Inventaire forestier national du Canada, 2011)
  • De cette superficie, 93 % est constituée de résineux, 6 % de forêts mixtes et 1 % de feuillus.
  • Les principales espèces d’arbres sont l’épinette (59 %), le sapin (32 %) et le bouleau (6 %)

Industrie forestière

  • L’industrie forestière de Terre-Neuve-et-Labrador employait directement 1900 personnes en 2012. (Statistique Canada, Enquête sur la population active)
  • La province a exporté pour 100 millions de $ de produits forestiers en 2013. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)
  • La contribution du secteur forestier à la balance commerciale de la province était de 92 millions de $. (Industrie Canada, citant Statistique Canada et le Bureau de recensement des É.-U.)